lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu
lien de menu

              Quelques mots sur les buts de l’association.

 

         « LES AMIS DE PECH-EN-ALDHARI »

 

 

Créée au mois de Juillet 1988 sous la dénomination :

 

 « Les Amis de Podium-Autérium »

 

Par quelques passionnés du patrimoine local du village, elle est devenu par décision de son conseil d’administration:

 

« Les Amis de Pech-En-Aldhari »

 

C’est une association régie par la loi de 1901 à but non lucratif, inscrit sous le n°6707, à la Préfecture de l’Aude.

 

Devenue « Les Amis de Pech-En-Aldhari » suite aux études étymologiques d’éminents linguistes.

 

Cette association a pour but de développer et promouvoir la connaissance du patrimoine local de la commune, par l’investigation, l’étude et la recherche scientifique.

 

Le site regroupe tous les documents relatifs a l’Histoire de notre village, tous les textes Historiques, seront accompagnés de leur source parfois même de plusieurs, pour aboutir à une affirmation.

 

Nos sources proviennent (avec un grand remerciement):

- De la Mairie de Pennautier.

- Des Archives Départementales de l’Aude.

- Du Centre National de Recherche Scientifique.

- Direction Départementale des Antiquités Historiques.

- Du Centre de Recherche Archéologique du Lauragais.

- Du Centre d’Archéologie Médiévale du Languedoc.

- De la Société d’Etude Scientifique de l’Aude.

- Des Archives Privés (M. de Lorgeril, etc…).

- La liste n’étant pas limitative….

 

Pour résumer, vous trouverez sur notre site les textes historiques découverts dans les archives , ainsi que des « essais » sur des sujets dont aucune « preuve » corroborent nos écrits, mais que  seul certains indices permettent de suggérer une hypothèse, s’il est vrais que les souvenirs de nos arrière-grands-parents arrivent jusqu’à nous, il en est bien différent pour les souvenirs plus ancien. Beaucoup sont enjolivés, déformés ou encore complètement frustres.

En règle générale l’historien porte une grande méfiance à la tradition verbale lorsqu’elle dépasse deux générations.

 

Nous vous souhaitons bonne découverte…….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lien de menu
lien de menu
lien de menu